Le VRAI sevrage du chaton

Une fois n’est pas coutume aujourd’hui j’ai décidé de partager un article de Marie-Hélène Bonnet (comportementaliste du chat) concernant le sevrage.

En effet, cet article m’a semblé très intéressant et instructif, et surtout, à diffuser un maximum! Car soyons honnête, j’en ai assez de voir toutes ces annonces, de particuliers ou pseudo professionnels (mais vrais irresponsables!) pour donner/vendre/placer des chatons de moins de 2,5 ou 2 mois (parfois même moins!!), alors qu’il est néfaste pour leur équilibre futur de les placer avant 3 mois.

Nous ne le répéterons jamais assez: non, un chaton qui mange seul et est propre n’est pas un chaton sevré, et encore moins prêt à être séparé de ses frères, soeurs et maman. Si celui qui veut vous placer un chaton tient ce discours: FUYEZ!!! Car de toute évidence, il n’est ni sérieux ni responsable ;-) Un chaton pour devenir un adulte équilibré et épanoui, doit avoir eu le temps d’être sevré d’un point de vue du comportement, et donc d’avoir appris les codes sociaux  qui lui permettront d’adapter son comportement comme il se doit. De nombreux chats, dits « mordeurs » ou brutaux lors de simples jeux (ne sachant pas quand « rentrer les griffes ») sont en fait les victimes d’un mauvais sevrage, dû souvent à l’impatience de l’humain, soit pour s’en débarrasser, soit pour adopter! ;-)

Voici l’article à lire attentivement pour mieux connaitre et comprendre nos compagnons félins:

« Le sevrage psychosocial du chaton, c’est quoi ?

Si l’on parle beaucoup du sevrage du chaton en matière d’alimentation, beaucoup ignorent qu’il existe un autre type de sevrage chez les jeunes chats : le sevrage psychosocial.

Mais de quoi s’agit-il ? A quel moment intervient-il, et pourquoi est-il extrêmement important ? Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat, nous l’explique :

Dans la tête de la plupart des gens, le chaton est sevré quand il mange et va seul à la litière, vers 8 semaines.

Si on fait un comparatif humain, comme j’aime en faire souvent pour aider à mieux cerner nos amis à 4 pattes, on se dit qu’on ne laisserait jamais son enfant de 10 ans, sous prétexte qu’il sait se nourrir seul et se laver seul, vivre seul, dans un appart à lui, avec CB et voiture ! On aurait très vite un scénario catastrophe… Pour le chaton, c’est pareil !

2 phases d’apprentissage pour le chaton

Le chaton apprend en 2 phases divisées en 3 parties de 1 mois (oui, j’ai bien dit 2 phases en 3 fois un mois !) Au cours du premier mois, le chaton n’apprend rien, ou presque. Il tète, il dort. Sa mère lui fait sa toilette. Vers 4 semaines, il sort du nid, et là commence la première phase : la phase dite de vicariance (ou mimétisme). Il observe sa mère, et les chats adultes qu’il peut croiser. Et il refait ce qu’il a vu. Se toiletter, manger, aller au bac et gratter, entre autre choses.

Il apprend tout ce que la chatte va faire, et elle en profite pour se mettre en scène. Les petits refont, et la chatte reprend les erreurs commises par les chatons. Vers 8 semaines, le chaton devient indépendant pour les tâches essentielles. Là, la 2ème phase va commencer. C’est là que le chaton va se socialiser et se sociabiliser (apprendre à vivre avec les chats, et avec les autres espèces, notamment humaine). Mais surtout, il va apprendre les limites, les us et coutumes du savoir vivre félin, en quelque sorte.

> La socialisation du chaton

Les limites lors d’un câlin : on ne doit pas mordre ou griffer. Les limites du jeu : on ne doit pas faire mal. Les limites de la chasse : on doit honorer sa proie en la faisant souffrir. Les limites de la bagarre : le respect de la hiérarchie, mais le fait aussi qu’il n’y a pas de limites quand on a un adversaire qui empiète sur notre territoire !

Là encore, la chatte se met en scène, et reprend les chatons dès qu’une chose n’est pas faite correctement. Elle va aussi apprendre aux petits à faire face à toutes les situations possibles et envisageables. Selon l’éducation de la chatte faite par sa mère, le savoir de la chatte et les situations qu’elle a pu rencontrer, elle va pouvoir apprendre plus ou moins de choses à ses petits. Une chatte de rue a plus à apprendre à ses chatons qu’une chatte de race vivant en intérieur. Malgré tout, l’instinct est là et permet à la chatte d’apprendre des choses auxquelles elle n’a jamais été confrontée.

Quand la chatte rejette ses petits

Suivant le nombre de chatons, leur facilité d’apprentissage, les méthodes de la chatte, cette période prend fin entre 11 et 14 semaines. En général, on estime à 13 semaines cette fin de « scolarisation » obligatoire.

La chatte ayant tout appris à ses chatons, veut reprendre le cours de sa vie, elle va donc repousser (plus ou moins violement) ses chatons. A partir de ce moment, la chatte ne reconnaît plus les chatons comme étant ses petits, mais elle les considère comme des « intrus » dans sa vie. Ceci explique la difficulté de faire cohabiter sur le long terme une chatte et un de ses petits.

C’est cette phase qui est appelée sevrage psychosocial.

Un sevrage indispensable

Il faut savoir que sans cette phase, le chaton reste puéril toute sa vie, n’ayant pas eu le top départ de sa mère. Et un chat même âgé de 18 ans attend encore ce moment ! Il ne s’estimera jamais prêt à vivre en adulte sinon. Il peut aussi mordre quand on le caresse ou encore griffer. Faire pipi, à cause d’une mauvaise gestion face à un stress peut être couramment observé.

Il peut aussi y avoir des complications côté maman : mammites, infections diverses et variées, et autres joyeusetés, mais aussi déprime, voir dépression face à la perte de ses petits. Et un chat en dépression est un chat condamné, on peut sauver un chat stressé, angoissé ou en pré dépression, mais en dépression, c’est impossible : aucun médicament, aucune thérapie ne peut plus agir. Le chat se laisse mourir de faim, et refuse de faire sa toilette.

Il va de soi que le chaton aussi peut se laisser mourir, voir déclencher des maladies auto-immunes prématurément (je pense à la PIF, le stress est un élément déclencheur connu).

Bien sûr, il y a toujours les exceptions qui confirment la règle : un chat de 2 mois qui se comporte parfaitement toute sa vie sans souffrir de ce manque (enfin, en apparence !) Mais ils sont rares, et cela concerne surtout les chatons séparés vers 10 semaines, ceux qui ont eu un début d’apprentissage.

Toutefois, une thérapie comportementale permet de pallier ce sevrage. Il faut juste que les maîtres tiennent bon, c’est une phase difficile à vivre pour les parents humains.

Il est donc indispensable que la chatte garde ses petits 13 semaines afin de finir leur éducation.

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat »

Dernières nouvelles

L’été est là, le soleil (un peu), la mer, le repos…..tout semble réuni pour que la vie soit douce :-)  Toutefois, à l’association, été devient vite synonyme de stress, entre les appels pour des chats qui semblent arriver de nulle part (et qui pourtant avaient visiblement une famille !) les portées de chatons déposées n’importe où, n’importent comment, et les SOS fourrières (celles-ci sont débordées et en arrivent à être contraintes d’euthanasier ) notre frustration de ne pouvoir tous les prendre en charge est à son comble.  D’autant que pendant l’été, les adoptants se font plus rares, et sans adoptions, pas de place en famille d’accueil pour accueillir des petits malheureux :-(  gérer les prises en charge à cette période de l’année est vraiment difficile…..

Heureusement, les choses ont un peu « bougé » dernièrement ! Si notre beau Tiriou est revenu à l’adoption (il ne s’entendait absolument pas avec la chatte de sa famille adoptive) cela a ouvert la porte de cette super famille à la petite Socky ! Et avec elle, la petite chatte de la famille s’entend très très bien : bisous et parties de jeux sont au programme à présent. Quant à Tiriou, son ancienne famille d’accueil avait regretté de l’avoir laissé partir, donc à présent, il y a de (très) fortes chances pour que sa fa le garde définitivement !! :-)

Parallèlement, la petite Mimie(Cachou) et son frère Chipy ont eux-aussi rejoint leurs familles ! Tous se passent très bien, voici les premières nouvelles et photos de Cachou :

Voici quelques nouvelles de Cachou. Elle s’est très vite habituée à sa nouvelle maison, elle s’y est vite sentie à l’aise.
Elle s’amuse avec un rien : une pince à linge, une boule de papier alu qu’elle envoie sous les meubles etc ……..
La cohabitation avec Astro mon chat de 9 ans se passe bien.
Pour faire la sieste bien souvent, elle s’installe sur l’accoudoir du canapé, cet hiver elle sera à coté du radiateur !
Je vous joins deux photos et vous donnerai d’autres nouvelles prochainement. »

Cachou Cachou.2

Toutefois, le petit Chippy nous a fait une petite frayeur, il ne rétractait plus ses troisièmes paupières, une opération chirurgicale sera peut-être à prévoir.

Chippy  Chippy

L’autre excellente nouvelle, c’est que notre adorable Louison a eu deux visites ! La première n’a pas été concluante car le monsieur a été effrayé par son coryza chronique, en revanche, la deuxième famille venue la rencontrer, a décidé de l’accepter telle qu’elle est et de lui offrir la seconde chance dans la vie qu’elle mérite tant. Nous sommes extrêmement heureuses car petite Louison a rencontré tellement de coups durs dans sa vie, qu’elle méritait vraiment de rencontrer à présent l’amour et la douceur d’une famille digne de ce nom. Pour rappel, nous avions sorti Louison de fourrière où elle s’était retrouvée avec son « frère » suite au déménagement de ses anciens propriétaires. Les deux chats avaient été laissés sur place. Nourris au début par les voisins, la fourrière avait ensuite été appelée. Son « frère » étant angora, il avait aussitôt été sorti de fourrière par une autre association (sachant qu’il serait vite adopté, car les chats angoras, comme les siamois, ont souvent plus de chance que les autres.) Louison elle, avait attendu très longtemps, mais elle était tellement gentille, que la gérante de la fourrière refusait de la faire euthanasier, même après le délais légal de 8 jours terminé. Ensuite, nous avons découvert que Louison avait reçu des plombs de carabine dans le dos, et l’avons fait opérer. Puis, nous avons découvert qu’elle avait un coryza chronique. (sachez que ce n’est absolument pas grave, et que ça se manifeste par des conjonctivites en cas de fatigue ou stress. Il faut alors juste traiter ça avec des soins et médicaments)

Pour finir sur cette belle lancée, la douce Beth a été réservée par une famille formidable……….. les adoptants de Caribou (petit bout de chou que nous avions trouvé à l’ilot Noisette où il était apparu du jour au lendemain !) :-)

Et notre participation à la foire au grenier de Ouistreham a été une réussite! Un grand MERCI à tous les bénévoles qui nous ont aidées par leur présence, en offrant des choses à vendre, ou en faisant de la publicité…etc  Nous sommes vraiment entourées d’une équipe merveilleuse! :-) Grace à vous, nos efforts ont été récompensés et nous avons pu récupérer une petite somme. Heureusement car nous avons encore des factures à régler (les soins de Ficelle dont les analyses ont été coûteuses) et également ceux pour Haiiro, Hyaku et Meera que nous avions récupérés très très malades, ils avaient dû être hospitalisés et Hyaku était décédé :-(   D’ailleurs, la petite Meera est réservée et la douce Haiiro devrait avoir une visite samedi prochain. Alors croisons les doigts pour ces petits anges ;-)

Place à nos loulous qui attendent une famille :

Moïshé le gros câlin, c’est un chat GE-NIAL !!!!

10466755_597592407020962_1574079712_n Moïshé

Vixie, Lilo et Eben n’ont eu aucune visite, pensez à elle, ce sont des petites rescapées de la rue.

Lilo (4) LiloEben EbenVixy (2)Vixie

Lori, une adorable minette, douce et discrète, c’est une petite crème de chattoune

P1090270 Lori

Fonzie, LE pot de colle de service. Plus gentil que lui ? Juste im-po-ssi-ble, et pourtant, nous en avons rencontré des chats.

P1200851 fonzieeee Fonzie

Ramsu ! Notre petite mamie chat, bavarde, intelligente, câline et trèèès présente. Elle a un regard envoûtant et serait la meilleure des compagnes pour une personne âgée en besoin d’amour et de présence agréable ;-)

904541_10203773547038120_5180387031106619280_o Ramsu

Azélie et Alma, nos Dupont & Dupond :-D  Si vous songiez à adopter deux chats pour éviter qu’ils ne s’ennuient pendant vos longues journées de travail, ces deux là sauront vous offrir votre dose de fous-rires journaliers ! Il faut les voir se suivre, jouer, se chamailler ! Elles sont hilarantes…..et adorables ;-)

P1090333 Photo 18-05-2014 14 38 33Alma & Azélie

Rubis le doux, qui est la version masculine de Ramsu ! Un jeune papi chat (12 ans seulement et la forme d’un jeunot ;-)  lui aussi serait un adorable compagnon pour une personne âgée ou un couple de retraités.

rubissoleilRubis 

 

Petit Ficelle, notre adorable petit laissé pour compte qui mérite tellement une famille fidèle et pleine de tendresse, lui qui en a tellement à offrir….DSCF5884_640x480Ficelle le gentil

Pensez à eux, ils ont besoin de vous pour nous aider à les aider. Et si vous ne pouvez pas adopter, sachez que vous pouvez les parrainer, ça nous aidera à financer tout ce dont ils peuvent avoir besoin.

La prochaine fois, nous vous parlerons de deux histoires peu banales, celle de notre adorable Joe qui a retrouvé SA famille, et celle du petit Orphée, qui a croisé notre chemin…..

Chamicalement à tous les patach’amis!

A vos agenda ! foire à tout au profit de l’association

RDV le dimanche 20 juillet à OUISTREHAM, route de Lion sur Mer

Une occasion de se faire plaisir en aidant l’association : tout ce que nous vendrons ce jour là sera au bénéfice de l’association !

Si vous avez des objets dont vous n’avez plus l’utilité et que nous pourrions vendre ce jour là au profit de l’association, 2 solutions :
- nous les apporter le jour J, sur place
- vous les déposer à une bénévole qui se chargera de les acheminer sur place, de bonne heure et de bonne humeur :  mail à matoubiss@gmail.com !

espérons que le soleil sera au rendez-vous  cette fois-ci !

soleil

Gare aux tiques!

Tique : Nom Féminin (unE tique) désignant un acarien hématophage qui se fixe par la tête dans la peau des animaux et parfois de l’homme, et qui peut transmettre des maladies graves.

 TiqueTique7

Les tiques, ces sal*****ries d’acariens parasites, sont trèès coriaces ! Trois genres de tiques sont particulièrement répandues en France :

  1. La Dermacentor

  2. la Rhipicephalus

  3. l’Ixode

Derrière ces noms qui fascineront très certainement les enfants, se cachent des parasites dont la dangerosité n’est pas à prendre à la légère, Généralement, les animaux les « attrapent » en se promenant en forêt, lisière de bois, champs, jardins…..parfois même dans les espaces verts en ville !

Le risque d’attraper des tiques est maximal au printemps et à l’automne, toutefois, les tiques sont malheureusement présentes toute l’année.

Les tiques chassent « à l’affût » ! Elles attendent sur les branches et autres végétaux, et se laissent tomber sur nos compagnons poilus lorsque ceux-ci passent à proximité. Elles peuvent aussi se trouver au sol. Elles sont dangereuses pour tous les animaux (rongeurs, hérissons, chats, chiens, chevaux, vaches, hommes….)

Les tiques se nourrissent de sang, et peuvent transmettre par leur salive, de graves maladies. Elles se fixent dans une zone à peau fine grâce à leur mâchoire (appelée « rostre ») et se gorgent alors de sang. A la fin de ces repas sanglants qui durent de 2 à 25 jours, les tiques transmettent éventuellement des agents responsables de maladies quelques heures après la morsure !

Il est important de tuer les tiques au plus tôt !

Chez le chat, les trois maladies les plus communément contractées à cause des tiques sont :

  1. la maladie de Lyme
  2. l’ehlichiose féline
  3. l’hémobartonellose féline

La maladie de Lyme et l’Ehlichiose féline provoquent, entre autre, de la fièvre et un important état de fatigue.

L’hémobartonellose féline quant à elle, est due à un autre parasite du sang transmis par les morsures de tiques.

Ces maladies se traitent par des antibiotiques, mais le traitement ne permet pas toujours d’éliminer complètement les bactéries. Des séquelles sont possibles, particulièrement pour la maladie de Lyme.

Pour une bonne prévention, évitez les zones à tiques, et surtout, inspecter tout le corps de vos compagnons à chaque retour de promenade. Passez bien vos doigts dans leur fourrure et ce, sur tout le corps. Pensez aux oreilles  et aux pattes! Pour ôter la tique, utilisez un crochet spécialisé qu’il vous faudra tourner. Il est essentiel de ne pas « arracher » la tête de la tique. Il faut absolument que la tête « vienne avec » le corps de la tique.

Tique3 La tête est à l’intérieur de la peau

Tique5 Utiliser un « crochet à tiques »

Tique8Coincer la tique puis tourner doucement

Vous pouvez en cas de très grand nombre de tique, utiliser un antiparasitaire adapté. Pour cela, votre vétérinaire pourra vous conseiller selon l’âge, le poids et la santé de votre chat.

10389718_10204240033543929_4991255406245857551_n Hyaku, plein de tiques :-(

Attention aussi à nos amis les chiens ! Ces-derniers peuvent développer la piroplasmose qui peut se révéler mortelle. Il est bon de savoir qu’un vaccin existe pour les chiens très exposés.

Gare aux allergies!

Chers patachamis, nous voilà bientôt au mois de juillet et la chaleur commence à se faire sentir ! Ah l’été, cette douce saison…. mais pas forcément agréable pour tout le monde ! Et oui, les allergies se réveillent au même rythme que fleurissent nos jardins, et nos amis poilus peuvent en souffrir autant que nous, confrères humains !

Les allergies peuvent être variées : piqûres de puce, pollen, aoutas…. etc : il est donc important de redoubler de vigilance, en effet, les chats sensibles aux allergènes printaniers sont très nombreux.

L’allergie aux piqûres de puces

C’est l’allergie la plus fréquente chez le chat (et le chien !). On l’appelle la DAPP (Dermatite allergique à la piqûre de puce). Une seule et simple piqûre suffit à déclencher les symptômes : de très grosses démangeaisons au niveau de l’arrière train où se développent des boutons.

Nos amis félins se mettent alors à se gratter (souvent), se lécher et se mordre excessivement, parfois jusqu’au sang. Il est alors essentiel d’intervenir. L’allergie provoquée par la salive de puce progresse très rapidement et s’étend au reste du corps  engendrant une perte de poils et des plaies.

En cas d’allergie aux piqûres de puces, il est essentiel de traiter l’environnement du chat (paniers, tapis, lits….) afin d’éliminer ces pestes de puces ! Ceci tout au long de l’année. Il sera également nécessaire de traiter votre chat lui-même, surtout s’il sort régulièrement où si vous avez un chien.

L’allergie au pollen

Et oui ! Nos poilus peuvent aux-aussi être  allergiques/sensibles aux pollens, acariens, graminées et autres allergènes se trouvant dans l’environnement. Les symptômes peuvent être les suivants:

  •       dermatite atopique, caractérisée par des éruptions cutanées et de fortes démangeaisons
  •       l’asthme,
  •       otites,
  •       conjonctivites
  •       crises d’éternuements chez certains chats.

Cette allergie ne peut malheureusement pas être soignée. Un chat souffrant d’atopie restera allergique toute sa vie. En revanche, les symptômes, eux, peuvent être traités avec des médicaments à base de cortisone, des anti-histaminiques ou des antibiotiques notamment.

La teneur et la durée de ces traitements seront établis par votre vétérinaire, car la prescription va varier d’un chat à l’autre.

Vous trouverez également des solutions plus naturelles, telles que la phytothérapie et l’homéopathie.

Dès  que votre vétérinaire aura diagnostiqué une allergie, il pourra commencer un traitement adapté à votre loulou ! Ne tardez donc pas à le consulter si vous constatez des symptômes qui vous font suspecter une allergie.

Et pour finir, un petit poème pour les enfants :-D

Le chat et l’abeille

Moi, dit le chat, je m’émerveille
de la magie de cette abeille :
Un peu de poussière de fleur,
parfum, couleur… Quelle surprise !
C’est le miel doré du bonheur !

Bizz, bizz, bizz, bizz!

Moi, dit l’abeille, je m’inquiète
de ce chat qui vient sans trompette
sur ses pattes de maraudeur.
Mon miel n’est pas ta friandise,
prends bien garde à toi, chat voleur !

Bizz, bizz, bizz, bizz!

Jacques Charpentreau

Des nouvelles de nos loulous

Vous souvenez-vous de notre belle Maya? Nous l’avions recueillie suite au décès de son gentil maître. Nous la connaissions car elle avait déjà été en fa chez l’une de nos famille d’accueil lorsque celle-ci était bénévole dans une autre association. Cette fa fait aujourd’hui partie de l’équipe Patacha. Elle avait gardé contact avec les adoptants de tous les chats qu’elle avait gardés en fa, afin de s’assurer que tout se passait bien après adoption. C’est pourquoi les enfants des adoptants de Maya l’avaient recontactée pour expliquer la triste situation de la belle. Nous avions donc tout de suite accepté de prendre Maya en charge afin de lui retrouver une famille. Elle était très déprimée, déboussolée par son deuil. Mais aujourd’hui, elle est trèès heureuse! :-)  Elle a été adoptée par la grand-mère de l’une de nos super fa!  Voici quelques nouvelles reçues, et franchement, ça nous fait extrêmement plaisir!  

« Maya file le parfait amour avec ma mère. Elle est super collante, super affectueuse, et joue comme une petite folle. Elle vient sur ma mère, lui lèche le bout du nez, et repart faire ses griffes sur le tapis ! A côté de ça, elle a son carcatère. Elle s’est « disputée » avec ma fille et l’a boudée pendant une journée entière en lui soufflant dessus. Ma mère peut tout lui faire : brossage quotidien, coupe de poils sur le ventre…, mais la belle a ses têtes. Je crois que cette vie calme lui convient bien, elle est le centre du monde et apprécie énormément.. Elle a un peu repris la ligne, mais il y a encore du boulot. Le rituel jambon du soir n’aide pas, mais ma mère dit qu’à côté de ça, Maya n’est pas vorace et sait quand elle a le droit de partager des friandises. »

P1080699  La belle Maya a retrouvé le bonheur

Les petits Léonie et Pénny se sont elles-aussi très bien adaptées à leur nouvelle vie, et leurs adoptants sont ravis :-) 10343537_10204007448609451_4313122825321691502_n Léonie et Penny

Haiiro (typée chartreux) et Meera (grise et blanche) vont mieux; elles semblent vraiment sur la voie de la guérison, prête à vivre pour trois, en mémoire de leur frère Hyaku. Elles attendent une famille qui saura les aimer de façon incondtionnelle, tout comme la craquante Socky (et oui, Socky est une fille!! :-) )  la douce Beth, le magnifique Daryl et nos toutes douces Cilaos et Salézie.

En revanche, notre petit Ficelle, doux loulou au regard si pensif, est hospitalisé depuis plusieurs jours; nous ne savons pas encore ce qu’il a (stress? fatigue? déprime?….). Il semble toutefois aller mieux. Pensez à ce petit bonhomme discret et plein de douceur; je suis sûre qu’une famille rien que pour lui lui redonnerait la pêche!! ;-)

DSCF5874_640x480

 

Foire à tout au profit de Patacha,

Le 6 juillet, Patacha tiendra un stand à la brocante d’Amfreville.

Si au fond de votre grenier ou de votre cave traînent des choses dont vous n’avez plus l’utilité (DVD, livres, puericulture…) nous serions ravis de les récupérer pour les vendre ce jour là au profit de l’association ! 

Ou bien vous pouvez nous les déposer le Jour J !

Pour nous déposer un objet, envoyez nous un mail à matoubiss@gmail.com 

Merci d’avance à tout ceux qui nous aideront

Patacha, l'association des Chats et des Hommes
Patacha, l’association des Chats et des Hommes

Au fil des jours….

Les nouvelles se suivent, et ne se ressemblent pas. Chaque jour nous apporte son lot de belles ou tristes nouvelles.

Parmis les tristes nouvelles, le petit Hyaku nous a quitté. A l’heure où les petits chatons apprennent à jouer et découvrir le monde et ses plaisirs, les pauvres petits coeurs des rues se battent pour survivre. Hyaku a été emporté par un coryza bien trop fort pour un petit bout errant si jeune comme sa maman. Ses yeux condamnés par la maladie ne s’ouvriront plus jamais. Last farewell pour toi petit amour…..

10406423_10204240034943964_5967113845774966273_n  Soit heureux au paradis des amours petit Hyaku

Nous croisons les doigts pour ses soeurs  Meera et Haiiro. Qu’elles s’accrochent pour toi petit Hyaku…..

Dans les mêmes temps nous avons accueilli 3 petites choupinette, sauvées de la rue dans la Manche par des anglais en vacances. Voici donc Baboom, Cilaos et Salazie. Leur famille d’accueil est formelle: ce sont trois « machines à ronron ». Pot de colle en vue, attention les genoux!

Salazie, Baboom et Cilaos

 

Nous avons également recueilli une adorable maman et ses trois petits: Lori, Beth, Daryl et Michonne. Lori est une mère d’une incroyable douceur. Et ses bébés sont de toute beauté :-) Ils ont été sorti de la rue, Lori probablement abandonnée lâchement à l’approche des vacances.

P1090280 P1090270 P1090257 P1090255

 

Notre adorable Billups se remet parfaitement de son opération! :-)  Monsieur remange déjà normalement. Nous sommes très heureuses pour lui car ce loulou est adorable. Nous avons encore la facture de cette opération à régler (et avec les chatons malades, le total grimpe très vite…. :-(  )

Billups(2).13.06.2014 Billups.13.06.2014

Devis.Sans.Nom.Véto

Les vacances et votre chat

Vous partez bientôt en vacances, et vous vous demandez comment faire avec votre chat ?

En règle générale, le chat est plus « territorial » que « social », cela signifie que l’éloigner de son territoire peut générer chez lui un stress important. 

1 – le mieux pour lui est de rester chez lui, là où il a tout ses repères. Les trajets sont souvent pénibles pour votre chat… et sans doute pour vous s’il n’y a pas été habitué très jeune. Sans compter les risques de perte ou fugue sur votre lieu de vacances.
L’idéal est donc de demander à un voisin de rendre visite à votre chat ou bien de proposer à un voisin également propriétaire de chats un échange de services ;
pensez aux distributeurs de croquettes..

L’une de nos membres est « pet-sitter » (garde animalière) et propose ses services afin d’assurer les soins nécessaires à vos animaux lors de vos vacances. N’hésitez-pas à nous contacter via patacha.contact@gmail.com pour plus d’informations.

2- confier votre chat à une pension féline ; attention, il faut réserver bien longtemps à l’avance. Nous indiquerons ici quelques adresses à recommander : n’hésitez pas à nous faire part d’une pension sérieuse.

Pension « les aristochats » à Fontaine Etoupefour, près de Caen. Idéale si votre animal doit prendre un médicaments : le vétérinaire est sur place et peut l’administrer.
http://www.pension-feline-les-aristochats.fr/accueil.htm

3-faire appel à une société spécialisée, pour venir s’occuper de votre animal durant votre absence.

Voici ATA, qui propose la garde à domicile
ata

Les bonnes nouvelles du dimanche soir….

Pour bien terminer la semaine, rien de tel que de bonnes nouvelles!

Les petites Léonie et Penny ont été adoptées ce week-end :-) Espérons que nos autres chatons (Socky, Mimie, Désirée, Arava, Howard, Meero, Hyaku, Haiiro, Beth, Daryl et Michonne) auront bientôt cette chance :-)

10247343_10203994677850190_8235427350095875373_n  Léonie, Peny et Raj, adoptés

Billups se remet doucement de son opération (exérèse dentaire totale)

Billups.4Billups  l’adorable Billups

Nous avons reçu des nouvelles de Sally, adoptée il y a quelques semaines, ainsi que de Moe, adopté il y a quelques jours.Tout se passe merveilleusement bien! Chats et adoptants sont très heureux et nous sommes bien évidemment heureuses pour eux :-)  Merci encore à ces deux familles d’avoir ouvert leur porte et leurs coeurs à des loulous de la rue.

MoeMoe sous les caresses  de sa petite maitresse

La douce Princesse, se détend également dans sa famille adoptive :-)  Ses petites, Désirée et Arava, attendent d’être adoptées ;-)

Princesse.Adoptée.1 Princesse.Adoptée.2